Communiqués

Prix, pénurie d’électricité, mobilité électrique,… les défis de la branche

25.05.2022

Rapport Présidentiel

En juin 2021, le Conseil fédéral a annoncé vouloir modifier la loi fédérale sur l’énergie et celles sur l’approvisionnement en électricité, dans le but de sortir du nucléaire et des énergies fossiles d’ici 2050. Par ce projet, il ambitionne notamment l’électrification rapide des transports et du chauffage, l’évolution vers un système d’électricité décentralisé, le renforcement de l’innovation et la digitalisation croissante du secteur de l’électricité. Certains objectifs concernent aussi la sécurité d’approvisionnement de la Suisse en toute saison. Les autorités fédérales prévoient ainsi de développer les capacités de production indigène visant à assurer la disponibilité de l’énergie en hiver, créer une réserve stratégique et réduire la consommation par personne.

Autre thème important : l’ouverture totale du marché de l’électricité. Pour le Conseil fédéral, le processus doit passer par le développement de nouveaux modèles d’électricité de proximité, afin de permettre des financements locaux et la commercialisation de productions décentralisées.

Mentionnons encore la volonté des autorités de flexibiliser les règles sur les regroupements dans le cadre de la consommation propre (RCP). Le RCP deviendrait un fournisseur d’électricité parmi d’autres. La réglementation des rapports internes au RCP serait fortement simplifiée en laissant essentiellement les conditions du marché fonctionner.

Bien que déterminants pour la transition énergétique, ces objectifs engendrent de nombreux défis pour les distributeurs d’électricité, auxquels s’ajoutent la sécurité d’approvisionnement, la mise en œuvre du Smartgrid ou la cybersécurité. Les GRD doivent dès lors s’adapter, innover, diversifier leurs compétences et investir massivement dans leurs infrastructures.

Pour les soutenir, l’AVDEL joue un rôle clé en défendant leurs intérêts auprès des autorités et autres acteurs de l’énergie. Dans ce contexte, elle répond à des consultations, échange régulièrement avec le Département de l’énergie et participe à des rencontres thématiques cantonales ou nationales. Cet engagement poursuit deux objectifs principaux : défendre une évolution du marché qui n’entrave pas le niveau élevé de sécurité d’approvisionnement et permettre aux GRD de bénéficier de conditions cadres favorables aux investissements dans des installations de distribution, de production et de stockage d’énergie.

Découvrez l’intégralité du Rapport présidentiel : 2022 – Rapport présidentiel